Triste de voir mourir la Presse Écrite !

L’événement qui touche France-Soir, nous rappelle la terrible crise qui touche actuellement l’ensemble de la presse écrite. Le journal a été placé sous protection de la justice (clause de sauvegarde) en août dernier et M. Pougachev a annoncé en octobre qu’il envisageait l’arrêt de l’édition papier pour faire un journal gratuit sur Internet, en supprimant 89 emplois sur 127. Des plans sociaux ont été également engagés à La Tribune et au Parisien/Aujourd’hui en France. Regrettable de voir nos célèbres quotidiens s’éteindre à petit feu…

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.