Match Romney-Obama : La bataille médiatique

La Présidentielle Américaine a été suivie par des millions de personnes. Un match qui se termine par la réélection de Barack Obama. Les médias Français ont sorti les grands moyens pour faire vivre en direct cet événement planétaire. Une brigade d’envoyés spéciaux a scruté les USA, afin d’en tirer les meilleures informations.

Avec un nouveau décor et de nombreux invités, les chaînes d’info ont mis en place un dispositif exceptionnel. Ainsi, BFM TV a commencé son édition spéciale à 18 heures pour enchaîner avec 24 heures non stop de direct.

LCI a offert à ses téléspectateurs une « nuit Américaine » de minuit à six heures du matin. Une nuit remplie d’étoiles, comme l’indique le drapeau américain…

Pour I Télé, la chaîne du groupe Canal +, une édition spéciale a été organisée à partir de 23h45. Par ce terme, les journalistes présents en plateau misent sur l’analyse, les commentaires et les duplex, pour faire part des premiers résultats.

Au 20 heures de France 2, David Pujadas était en direct de New-York afin d’être au cœur de l’action. Présenter un magazine, un journal sur les lieux d’un événement est courant en télé. Cela permet de capter l’attention et donne l’impression aux téléspectateurs  d’être à leur tour sur place.

Gilles Bouleau sur TF1 reste en plateau,  mais compte sur ses envoyés spéciaux pour dégoter les réactions.

La Chaîne Parlementaire (LCP), en partenariat avec TV5 Monde a offert plus de dix heures de direct.

Les radios ont-elles aussi fait vibrer les ondes à l’heure américaine.

RTL n’a pas été à New-York, mais presque. Le direct c’est fait depuis l’Ambassade des Etats-Unis à Paris.

Europe 1, France Inter, France Info et RMC ont eux aussi interrompu leurs programmes pour cette élection.

La presse a concocté ses plus belles unes, pour que notre regard imprime le déroulement  des faits.

Pour notre part, le web a également été au rendez-vous. Les sites d’info sont nombreux à avoir relayé cette actu.  A noter que  31 millions de messages ont été envoyés sur le réseau social twitter.

Ce bouleversement des programmes nous a ramenés six mois en arrière lors de l’élection de François Hollande. Finalement, Barack Obama est peut-être le deuxième Président en France? Si vous n’avez pas été au courant  de l’avancement de ces événements, cela signifie que vous ne possédez aucun des supports que je viens de citer. Enfin, au moins internet si vous me lisez…

Il a été très dur de passer outre de cette élection. Mais nous pouvons être fiers de la compétence de nos médias.

Nous pouvons ainsi dire que nous revenons des Etats-Unis, même si nous étions installés confortablement dans notre canapé.

Sources :  Actusmedias.be

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.